Le bilan climatique de cet automne en Finistère est historique. Précipitations abondantes, déficit d’ensoleillement… En bref, un automne très humide , avec des cumuls de pluie supérieur à 200 mm dans le Finistère. A Brest, il n’avait pas plu autant depuis 1987, à Quimper il faut remonter en 1991 pour enregistrer autant de pluie.
Cette pluie abondante qui génère des infiltrations d’eau, les murs de nos maisons qui ne sèchent pas, ou des remontées capillaires (lien interne) provenant de nos sols, sont autant
de facteurs qui peuvent être à l’origine de la formation de salpêtre dans notre région.
précipitations finistère octobre 2019

Météo france : bilan précipitations Brest, Quimper, octobre 2019

C’est quoi le salpêtre ?

Si on s’en tient à la définition du Larousse : Salpêtre , N.M, “nom de donnée à plusieurs nitrites”. Un peu court pour comprendre…
En fait, le salpêtre est une couche de nitrates pulvérulente (qui a la consistance d’une poudre) se formant sur les vieux murs humides . Autrement dit, c’est un sel minéral composé
en grande partie de nitrate de potassium, également appelé “sel de pierre”.
Toutefois, ne vous y trompez pas ! Le salpêtre se trouve sur les maisons en pierre comme sur tous types de matériaux de construction.

salpêtre

salpêtre sur un mur de cave

Comment identifier le salpêtre ?

Le salpêtre se forme à la surface des murs ; l’eau s’évapore, il reste une poudre blanchâtre.
Cette poudre est l’effet des sels qui se recristallisent : c’est le salpêtre.

D’où provient-il ?

Le salpêtre se forme souvent dans les pièces les plus humides de la maison : cave, garage, salle de bain et cuisine.
Ses causes communes peuvent être multiples :

– Les remontées capillaires que ce soit sur les murs de pierre, de briques ou sur les plaques plâtres, derrière les enduits ou la tapisserie… ces remontées ascensionnelles sont particulièrement fréquentes dans les habitations anciennes ne
bénéficiant pas d’isolation au sol suffisante.
Pour traiter ces remontées d’humidité , lisez notre article “Remontées capillaires et traitements”.

– Les infiltrations d’eau de pluie dans la maison, dans vos caves ou sous-sols qui peuvent avoir des causes diverses

– La mauvaise ventilation : les maisons anciennes ne sont souvent pas équipées de VMC encore moins de VMI (Ventilation Mécanisée par Insufflation).
La VMI ou ventilation positive par suppression auto-régulée, est une solution automatisée permettant d’assurer une ventilation homogène dans nos maisons, tout en filtrant l’air. Cette ventilation par surpression améliore les performances énergétiques de votre maison , contribue au recyclage de l’air et élimine les polluants internes, et surtout, permet de lutter durablement contre les problèmes d’humidité.

Quel traitement pour le salpêtre ?

Si le salpêtre n’est pas dangereux pour la santé, sauf en cas d’ingestion répétée (notez : le salpêtre est moins dangereux pour la santé que les moisissures), il représente toutefois un
risque pour la santé de votre bâtiment car il fragilise les fondations et les murs de nos maisons.
Le salpêtre peut être facile à traiter à condition de s’y prendre rapidement et d’agir sur les causes. Sachez que le salpêtre peut vite être confondu avec des moisissures ou des
champignons.
Avant d’agir ou d’investir dans un quelconque traitement, il est important de prévoir un diagnostic avec un professionnel.

Digatar vous accompagne sur le traitement des problèmes d’humidité maison dans les maisons sur les secteurs de Brest, Quimper et Morlaix et dans tout le Finistère.

Contactez-nous, le diagnostic est gratuit : 06 58 33 12 98

Share This